IMG_8490_DxO.jpg

LA VÉRITABLE HISTOIRE

 

LA VÉRITABLE HISTOIRE
DE LA BELLE AU BOIS DORMANT,
RACONTÉE PAR CEUX QUI L'ONT VÉCUE...

De François Chevallier

Création juin 2021

DISTRIBUTION

Texte : D'après La Belle au Bois Dormant de Charles Perrault

Mise en scène :  François Chevallier

Collaboration : Anthony Bertaud

Interprétation : Fleur Monharoul et Anthony Bertaud

Musiciens : Robin Guillou et François Chevallier

Administration : Caroline de Saint-Pastou

Photo : François Chevallier / Rémi Hemmer

Aide à la création : Ville de Nantes

Aide à la vidéo : Département de la Loire-Atlantique

Aide à la résidence : Studio Saint-Georges - Nantes, Espace Culturel le Préambule - Ligné, Théâtre de Thouars - Thouars. 

151992636_3570890719686615_8499963087776

 

Avant nous, personne n’avait osé vous dévoiler la véritable histoire de la Belle au Bois Dormant…

Ce qui s’est réellement passé…

Après une enquête approfondie, nous avons retrouvé ceux qui l’ont vécue…

Ils ont accepté de prendre enfin la parole pour venir vous la raconter...

Pourquoi ce conte ?
Un confinement de cent ans… de l’imprévu qui bouscule un pouvoir en difficulté…
Les échos à notre situation actuelle sont trop nombreux pour ne pas en profiter.


Un titre explicite pour une histoire à re-découvrir, voire à découvrir.
La Belle au Bois dormant est l’un des contes les plus populaires de Charles Perrault.
Cependant, si on en connaît généralement bien la première partie, c’est à dire jusqu’au réveil de la Belle par le
Prince, la seconde partie est beaucoup moins connue.


La voici en quelques mots :
La Belle et le Prince, qui se sont mariés en catimini, ont rapidement deux enfants : Le Jour et Aurore. A la mort de son père, le Prince devenu roi présente sa famille à sa mère la Reine qui est… une ogresse. Il part à la guerre, laissant la Belle et ses enfants avec la Reine. Celle-ci, affamée de chair humaine fraîche, décide alors de les dévorer, il faudra le courage et l’abnégation d’un Maître d’hôtel pour déjouer les funestes projets de la Reine anthropophage.


Le réel et l’imprévu ?
Question ô combien d’actualité.
Ce sera « la question » posée à chaque spectateur et quoi de mieux qu’une fiction pour questionner la réalité bousculée par l’imprévu. C’est une part importante de la fonction du conte que nous activons dans ce projet : ce qu’il nous dit de notre réalité quand elle fait face à l’imprévu. Quel est alors la place de l’imaginaire, de l’inventivité, voire de l’erreur ?


Quel public ?
De 8 ans à 99 ans au moins, ce conte-ci - comme les autres - se partage sans distinction.


La tonalité ?
Vivante et ludique à travers le récit, les témoignages des personnages incarnés par deux comédiens traversant les époques, accompagnés par deux musiciens sur le plateau.

--> dossier de présentation sur demande : latelierdixpardix@gmail.com

CRITIQUE - Nouvelle république - Juin 2021

214159943_10223202341659586_2156791910724407570_n.jpg
212452702_10223202341939593_660013222345422999_n.jpg